Les places à programme

Dans une ville où la variété des façades est la règle, deux places se distinguent par la volonté d’harmonie qui présida à leur conception : la place Wilson et la place du Capitole.

Le dessin de ces deux places fut réalisé par un homme : Jacques-Pascal Virebent, architecte de la ville pendant près d’un demi-siècle (de 1782 à 1830). Il lui fallut bien cette longue période et beaucoup de ténacité pour mener à bien ces travaux au milieu des tempêtes que furent la Révolution puis la chute de l’Empire, sans parler des hésitations de la ville toujours réticente à ouvrir les cordons de sa bourse.

Les façades dessinées par Virebent alternent de façon rythmique grande arcade fermée en plein cintre et travée étroite à porte rectangulaire et baie carrée. Cette architecture, qu’on a qualifiée de « mâle et sévère » et de « noble et simple », s’inscrit donc dans un style purement néo-classique. Ses spécificités toulousaines tiennent à l’usage de la brique bien entendu, à l’absence de volets et à des toits en pente douce leur conférant un caractère italien.


La place Wilson

Les façades de brique, construites en arrondi, forment un ensemble d’une belle harmonie. A l’origine cette place portait le nom de « place Villeneuve ».

Jacques-Pascal Virebent souhaitait décorer cette place de nombreux acrotères, sculptures placées en haut des immeubles, ce qui lui fut refusé par la ville qui en trouvait le prix trop élevé. C’est là une des raisons qui poussèrent quelques années plus tard ses fils à lancer leur fabrique de décorations en terre cuite à bas prix (voir la rubrique « Les décors en terre cuite Virebent »).

wilson-bing[1].jpg

wilson-07[1].jpg

wilson-08[1].jpg

Au centre de la place et d’une fontaine trône la statue de Pierre Goudouli, célèbre poète occitan du 17ème siècle :
wilson-11[1].jpg

IMG_7652[1].JPG


La place du Capitole

La vaste place centrale et emblématique de Toulouse, celle de tous les grands rassemblements populaires, ne date que des 18ème et 19ème siècles. Conçue pour mettre en valeur la monumentale façade de l’hôtel de ville, elle compte parmi les plus célèbres places de France.

Depuis fort longtemps les capitouls avaient l’envie d’une grande place en face de leur Capitole. Perpétuellement confrontés à l’opposition du Parlement de Toulouse, en 1676 ils demandèrent l’accord de Louis XIV en lui promettant une statue à son effigie sur la nouvelle place. Voilà donc la Place Royale de Toulouse sur les rails, mais bien plus restreinte que de nos jours et… dont on attend toujours la statue du roi.

Les bâtiments qui la bordent furent dessinés par Jacques-Pascal Virebent, et les travaux se déroulèrent de 1809 à 1850, en plusieurs phases mais toujours avec un souci d’uniformisation.

capitole-bing[1].jpg

Occupant tout un côté de la place, le Capitole est le siège du pouvoir municipal depuis plus de huit siècles, la façade du Capitole a été bâtie à partir de 1750 pendant dix ans sur les plans de Guillaume Cammas, elle fait 128 mètres de long.

capitole-27[1].jpg

La croix du Languedoc qui orne depuis 1995 le centre de la place de ses 20 tonnes de bronze est l’œuvre de l’artiste Raymond Moretti. L’histoire dit que le comte de Toulouse Raymond IV choisit cette croix comme emblème en partant en croisade en 1095, depuis elle fut le symbole du comté de Toulouse, puis de la province du Languedoc qui lui succéda, avant d’être de nos jours l’emblème de la région Midi-Pyrénées et, bien au-delà, de l’Occitanie.

capitole-26[1].jpg

capitole-09[1].jpg

capitole-14[1].jpg

capitole-17[1].jpg

capitole-36[1]

facades%20(2)[1].JPG

papitou-1[1]

capitole-16[1]

capitole-37[1].jpg

juin_012[1].jpg

Cliquez ici : lien vers la page suivante : Capitole et Parlement.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s